Construction de 124 logements collectifs sociaux

2006 - BRUGES (33) - CHANTIER LIVRÉ
MAÎTRE D’OUVRAGE : SEMIB - MONTANT : 6 515 000 € HT - MISSION DE BASE LOI MOP - SHON : 9 200 M2
ASSOCIÉS : AGENCE MALDONADO - mandataire

Opération HPE RT 2005 H&E


construction logements sociaux bruges 1

Le dessin des constructions combine diversité des emprises, des formes, des hauteurs, et engendre de part leur simplicité une lecture claire des volumes issues des typologies des logements qui les composent.

construction logements sociaux bruges 2

Situés le long de l’avenue Raymond Manaud (axe Nord/Sud), les logements des bâtiments B1 et B2 trouvent protection et intimité par l’ajout d’une façade, ou double peau, percée aléatoirement. Depuis la rue d’accès, les constructions donnent à voir sans être vues. Cet entre-deux renferme loggias et balcons « qui s’en évadent ».
Chacun d’eux jumelle 2 hauteurs de bâti (R+3 et R+4 sur 1 niveau de parking), chaque gabarit disposant de son entrée différenciée… Dégradé de doubles peaux ou lames s’étirant et créant les rampes d’accès.

construction logements sociaux bruges 3

D’emprise au sol plus réduite, les plots P1, P2 et P3, également à R+4 sur 1 niveau de parking, se décomposent à mesure qu’ils montent, se jouant des volumes inhérent des typologies de logements qu’ils renferment. Ces derniers se distribuent par un noyau de circulation vertical en partie centrale.

construction logements sociaux bruges 4

Cette composition permet la création de logements d’angle, libérant ainsi de larges vues et un éclairement associé. Les plots décrivent par ce jeu de volumes des ensembles simples et remuants.

construction logements sociaux bruges 5